Qui ne connaît pas le Formica ? Comme Mobylette, Frigidaire ou Tupperware, le Formica est une marque, une marque qui nous rappelle nos cuisines orange ou nos meubles "imitation bois". Une marque symbole des "Trente Glorieuses" et de la France qui se met à consommer… Dans un pays en quête de modernité et de confort, ce nouveau matériau a fait irruption dans la plupart des foyers. Aux côtés de la cocotte-minute, de l'aspirateur ou de la machine à laver, il devînt rapidement indispensable à tout intérieur digne de ce nom, pour le plus grand bonheur de la ménagère. Loin des grands pôles industriels, c'est à Quillan, petite ville nichée au cœur des Pyrénées, que l'on a fabriqué pendant plus d'un demi-siècle le célèbre stratifié. Cette histoire d'amour, qui a uni Formica et Quillan, a commencé dans les années 1950 pour se terminer en 2004… Aujourd'hui, la "cité du Formica" n'est plus, l'usine a été rasée, et l'on n'y fabrique plus que des souvenirs. Alors souvenons-nous... En plongeant au cœur de la société de l'après-guerre, du temps où les arts ménagers et les pin-up "made in US" envahissaient nos tout récents tubes cathodiques, "L'amour Formica" retrace, à travers le destin commun d'un village et d'une usine, l'histoire d'une marque symbole des Trente Glorieuses.

En cours de chargement ...